🛒-10% sur la commande + Livraison Offerte : ️MG10 📦

La montre militaire : la transition historique entre la montre à gousset et la montre-bracelet

Publié par Montredepoche Gousset le

La montre militaire : la transition historique entre la montre à gousset et la montre-bracelet

La plupart du temps, on suppose simplement qu'une montre doit être portée au poignet, mais à quand remonte la dernière fois où vous avez pensé à la façon dont elle est arrivée là ? Comment l’ancêtre de la montre, à savoir la montre à gousset, a-t-il été détrôné par la montre-bracelet ? Qu’est-ce qui a provoqué cet engouement pour les montres-bracelets ?

Crédit HODINKEE

Une montre de taille moyenne est discrète lorsqu'elle est portée au poignet, et il est facile de la positionner pour voir l'heure. Elle passe à l'arrière-plan quand nous n'en avons pas besoin, mais elle est immédiatement disponible quand nous en avons besoin. C'est une solution aussi bonne que possible. C'est une solution parfaite. Et ce sont exactement ces attributs qui en ont fait la solution idéale pour les soldats lors de la Première Guerre mondiale, le premier événement historique majeur où le chronométrage a migré de la montre de poche au poignet.

Fin XIXème, début XXéme siècle : apparition de la montre-bracelet militaire

Pendant un moment, les soldats portaient la montre à gousset mais lors des opérations militaires, il était problématique de sortir la montre à gousset alors que pour des questions évidentes, il fallait garder ses mains-libres. Porter sa montre au poignet était alors ainsi, d’une logique implacable. Cette tendance aurait débuté pendant la guerre des Boers, lorsque la Grande-Bretagne a marché sur les États Boers de la République du Transvaal et de l'État libre d'Orange. Cette période de l’histoire se situant en Afrique du Sud de 1899 à 1902, a joué un rôle décisif sur l’histoire de la montre à gousset. Le raisonnement derrière la convention du poignet était simple : elle libérait une main qui aurait normalement été utilisée pour faire fonctionner une montre à gousset. Lorsque la Première Guerre mondiale a éclaté, les avantages fonctionnels de la montre-bracelet l'avaient transformée en une tendance.

Crédit Hodinkee

Le début du déclin de la montre gousset

Ce ne fut que le début du déclin de la montre à gousset. En effet, s’ensuivirent les montres de l’aviation avec le pilote Santos qui a porté une montre fabriquée en 1904 par Cartier. Cette montre possédait des fonctions supplémentaires, telles que la consommation de carburant ainsi que le calcul de la vitesse. Et elle n'est pas restée sur le champ de bataille, mais elle est devenue un article de mode dans le monde civil également. Avant la guerre, seules les femmes portaient généralement des montres-bracelets, les hommes qui en portaient étaient considérés comme efféminés mais aujourd'hui, ces garde-temps sont devenus des symboles de masculinité et de bravoure, reflétant l'esprit d'un soldat.

Comment définir la montre militaire ?

Les premières montres-bracelet étaient résistantes, étanches avec un verre incassable. Sur le cadran de la montre les chiffres de l’heure ainsi que la peinture contenaient du radium afin de briller dans l’obscurité. Les toutes premières montres bracelet, placées dans des lanières de cuir, font leur apparition dans la royale allemande en 1880. Au cours de la première guerre mondiale, un quart des soldats possède une montre-bracelet et ce développement a continué au fil des productions avec une amélioration du fonctionnement de la montre et de nouvelles fonctionnalités.

Crédit Hodinkee

L’origine de la production en masse de montre militaire

La production en masse des montres-bracelets pour remplacer la montre à gousset dans les tranchées a débuté par un appel d’offres du ministère de la Défense Britannique pour la fabrication de montres pour l’armée, avec pour condition, un cahier des charges très strict. Ces montres-bracelet devaient avoir toutes, un boitier étanche fabriqué dans l’acier du matériau solide, un verre protecteur incassable, un cadran noir, un affichage analogique luminescent avec la marque du symbole des objets de la couronne britannique, «Broad Arrow». Ces montres devaient avoir une grande fiabilité et précision, être anti-magnétique, avoir un chronomètre précis et un mouvement solide avec une petite seconde. Les participants à cet appel d’offres furent au nombre de 12 pour une  production 250 000 montres. De grandes marques qui y ont répondu aujourd’hui encore, possèdent leur maison horlogère ouverte à l’instar de Oméga, Longines entre autres. les douze participants sont : Buren, Cyma, Eterna, Grana, Jaeger Le-Coultre, Lemania, Longines, IWC, Omega, Record, Timor et Vertex.

Si cet appel d’offres qui a regroupé les plus grands horlogers de l’époque a marqué l’histoire horlogère c’est non seulement pour cette nouvelle montre militaire mais également par le surnom que leur a donné les collectionneurs : « The Dirty Dozen » se traduisant par « Les douze Salopards », faisant ainsi référence au film de Robert Aldrich en 1967.

montre militaire

De ces montres militaires dont le fond est gravé «W.W.W.» valent leur pesant d’or lors des ventes aux enchères. Mais le plus drôle de cette histoire, qui a largement contribué à l’essor des montres-bracelets, c’est que les maisons de marque qui ont participé à cet appel d’offres ne s’en vantent pas d’avoir été parmi les douze salopards.

crédit Hodinkee

De la montre à gousset à la montre-bracelet : un nouveau style dans un même mouvement

Lorsque l'horloge est passée de la montre de poche au poignet, ce fut l'occasion d'une injection de design nouveau. Selon les normes actuelles, les montres de tranchées, ou "bracelets" comme on les appelait, ont un aspect assez radical. Les exigences de la guerre des tranchées signifiaient que les soldats devaient protéger leurs montres en entrant et en sortant de la tranchée, dont naturellement le cristal était l'élément principal à protéger. Le cristal était souvent protégé par une cage à charnière conçue pour ne pas masquer les chiffres, un élément de design qui était repris de la montre de poche. La symétrie et le flair des dessins de garde est un détail qui distingue les montres de tranchée des montres contemporaines de manière si fantastique.

crédit Hodinkee

Les gardes destinés à protéger les cristaux contre la casse ont pris des formes très variées. 

C'est une caractéristique du design qui est à la fois belle et problématique, car les aiguilles sont facilement obscurcies par les gardes, ce qui rend l'heure plus difficile à lire, mais il est indéniable qu'il y a quelque chose de fascinant dans l'élégance qui a émergé de la résolution d'un simple problème de durabilité. Les cristaux des montres de tranchées étaient en verre minéral, relativement fragile. Le plexiglas résistant aux chocs a fait son apparition dans les années 1930 et a mis fin à la protection des cristaux. 

Les gravures sur les montres militaires

La gravure des noms, des titres et des lieux sur le fond du boîtier a également été reprise sur les montres de poche. Bien que les plaques d'identification des chiens aient été mises en place pendant la Première Guerre mondiale, une gravure personnalisée pouvait servir de système d'identification redondant. Environ 2,8 millions de soldats américains ont servi à l'étranger pendant la Première Guerre mondiale. Environ 1,8 million d'entre eux se trouvaient en France. 

crédit Hodinkee

La montre à gousset est détrônée par la montre militaire, qui devient un accessoire de mode au style vintage

Après la deuxième guerre mondiale la production de montres militaire s’est développé grâce à l’engouement du public pour cet objet utilitaire qu’il considérait comme un bel accessoire de mode.La montre à gousset est désormais mis de côté. Seuls les passionnés et les collectionneurs vont continuer à les faire vivre.Les montres militaires s’inscrivent dans la collection des montres vintage et plaisent toujours autant auprès d’un public averti. Le cadran des montres des tranchées est plus large que le cadran des autres montres par le fait que les militaires devaient porter leur montre par-dessus leurs costumes réglementaires. Parmi les montres militaires, certains modèles de l’armée américaine sont davantage recherchés. Pour identifier et authentifier une montre militaire, référez-vous à son numéro de série, dit «numéro d’immatriculation » car ces montres étaient des montres personnelles attribuées à chaque soldat.

crédit Hodinkee

La célèbre montre militaire «A-11 »

Accessoire de mode, la montre militaire «A-11 », une production de Buova, Waltham et de Elgin a été portée par les différentes armées, ce qui a contribué à sa popularisation. Avec son cadran noir et aux chiffres fluorescents, ces montres militaires avaient pour réputation d’être résistance à l’humidité et aux intempéries. Ainsi, les montres militaires de certaines grandes marques ont connu un énorme succès dont Seiko et Longines entre autres. Ces maisons horlogères réputées ont sorti des montres vintage militaires en version améliorée qui n’ont pas fini de séduire le grand public.

montre militaire A 11

Une montre-bracelet Enicar avec un boîtier en forme de goutte d'eau étonnamment contemporain et une boussole intégrée

La conception des montres contemporaines est généralement restée la même depuis le milieu du siècle, de nombreuses entreprises modernes produisant des modèles qui font souvent référence à leurs propres créations de l'époque. Certaines caractéristiques du design qui ont émergé pendant l'ère des montres de tranchées ont fini par y mourir également. Enicar a produit un boîtier en forme de goutte d'eau avec une boussole intégrée en argent sterling. La courbure du boîtier s'adapte parfaitement au poignet, et la façon dont la boussole est intégrée dans le boîtier est quelque chose vu sur aucune autre montre. D'un point de vue fonctionnel, c'est brillant, mais il y a aussi une beauté indéniable qui n'a plus été présente dans la conception des montres depuis. Et dire que c'était une montre faite pour faire la guerre !

crédit Hodinkee

La montre militaire : la transition historique entre la montre à gousset et la montre-bracelet

L’exigence de la guerre, le côté non pratique de la montre à gousset lors des opérations militaires où avoir les mains libres étaient capital ont changé le cours de l’histoire horlogère et contribué à transformer le premier garde-temps portatif porté au gilet ou en pendentif collier en montre-bracelet au poignet. On peut le dire, les montres militaires sont à l’origine de la montre-bracelet en tant qu’accessoire de mode et en garde-temps, symbole masculin qui mêle modernisme, technologie et sciences.

Si tout celà à attisé votre curiosité et a attiré votre regard vers les montres de poche, notre boutique en ligne sécurisée spécialisée dans les montres gousset et montres de poche est l'endroit idéal pour trouver la montre à chaine idéale à porter avec votre tenue. Si au contraire vous aimeriez tout savoir sur la montre à gousset ou découvrir comment porter la montre de poche, nos articles professionels vous renseigneront sur les différentes façons d'utiliser une montre à gousset.

← Article précédent Article suivant →