À qui doit-on la perte de popularité de la montre à gousset ?

Publié par Montredepoche Gousset le

À qui doit-on la perte de popularité de la montre à gousset ?

Alors que la montre à gousset était à l’apogée de son succès, ce premier garde-temps porté en collier pendentif ou encore accroché au gilet, a connu une perte de popularité et s’est peu à peu glissé aux oubliettes ou... presque. Première mesure du temps portative, cette montre de poche ancienne constitue pourtant un pan important de l’histoire horlogère, de la haute joaillerie. Pour les non initiés, faisons un retour dans le temps afin de comprendre pourquoi, ce garde-temps passionnant et universel, a perdu sa notoriété alors qu’il était l’accessoire temporel tendance et ultime. Et qu’en est-il aujourd’hui ?

Remonter le temps avec la montre à gousset     

La montre à gousset tient son nom «gousset» d’une petite poche du gilet spécialement conçu pour porter la montre à gousset. La montre était reliée par une chaine, dont une extrémité retenait la montre et l’autre était attaché à la boutonnière du gilet. L’ancêtre de l’horloge de poche, la “montre à horloge” était ronde et volumineuse et était  appelée «œuf de Nurenberg», sans verre dans un premier temps, puis un couvercle à rabat a permis de protéger la montre contre les chocs, les poussières dans le mécanisme. En forme de tambour, la première montre de poche, vers 1508, est attribuée à Peter Henlein, un horloger allemand, originaire de Nurenberg. Cette montre possédait un mécanisme révolutionnaire pour l’époque avec l’introduction du ressort à barillet, qui a rendu possible la miniaturisation des pièces horlogères en substituant le poids par des ressorts. Toutefois, le ressort à barillet indispensable au fonctionnement de la montre et utilisé dans la confection des montres existait depuis le XVᵉ siècle. C’est pour cette raison que dans l’histoire, la création de la première montre attribuée à Henlein est souvent source de désaccord.

Oeuf de nuremberg

La montre de poche, signe de richesse   

C’est à partir de 1550, les modèles de montres de poche ont évolué avec une forme plus aplatie. Signe extérieur de richesse, la montre de poche était réservé à la haute Bourgeoisie et selon les modèles,étaient un véritable signe distinctif d’un rang social élevé. Leur succès s’est peu à peu à peu répandue pour se développer et devenir à la mode vers les années 1600. Charles II d’Angleterre a contribué à sa popularisation lors de ses voyages et  en lançant le port de la montre au gilet. Tout gentleman se devait d’en porter une!

La montre à gousset se portait au gilet avec une chaine de type Albert-T simple ou double, qui était constitué par une extrémité d’une attache au gilet, et de l’autre,était relié la montre à gousset. Pour les chaines doubles, une petite chainette centrale, appelée «la goutte » portait un médaillon ou autre objet de luxe, rehaussant l’ensemble et réaffirmant le rang social. En métaux précieux, tel que l’or, la montre à gousset était transmise de génération en génération. Un héritage familial qui s’est perpétué, d’autant que sur les couvercles à rabat était souvent gravé et personnalisé aux noms et titre de noblesse.

La montre de poche étaient pour les femmes un accessoire de mode, portée tour à tour en pendentif autour du cou, accrochée à leur châtelaine avec leurs accessoires de couture, de beauté et autres breloques, puis au XIXe siècle, elle s’est miniaturisée se transformant en bague de poche

Démocratisation de la montre à gousset 

Dans l’histoire de l’horlogerie, on compte parmi les plus brillants Abraham-Louis Breguet qui perfectionne de nouveaux mécanismes avec une grande précision. Le perfectionnement des montres perpétuelles qui se rechargent lors des mouvements du porteur, l’invention des ressorts-timbres et du mécanisme tourbillon ont permis le perfectionnement de la montre-bracelet. L’invention du mécanisme tourbillon a permis à Abraham-Louis Breguet la rotation de l’échappement et du balancier pour compenser les mouvements dû à la gravité. L’industrie horlogère connait un nouveau tournant de développement. De nouvelles découvertes, l’industrialisation, les fabrications à la chaine de certaines pièces, ont permis d’améliorer le mécanisme horloger et de créer performance et design. De  grandes enseignes de luxe s’emparent de l’horlogerie avec une combinaison de platine et de diamants, de pièces uniques et fait mains, réunissant savoir-faire et technologie.  

L’évolution de la montre de poche qui perd en notoriété

En 1810, des montres de poches étaient très souvent attachées à des bracelets, comme celui portée par Blaise Pascal, le philosophe, mais la montre-bracelet en tant que pièce unique n’était pas encore créée. Dans le courant de cette même année, Caroline Murat, la soeur de la Reine de Naples, en commande une pour sa sœur. En 1812, l’horloger Abraham-Louis Breguet termine alors la montre commandée. Montre fine, à répétition de forme ovoïde, au cadran en argent sur lequel s’inscrivent des chiffres arabes. Un thermomètre et un échappement à ancre y sont intégrés. Le bracelet est constitué de cheveux et de fils d’or. Dans l’histoire la montre-bracelet se fait parler d’elle avec, entre autres, la Reine Elisabeth 1ère, qui s’est vu offrir par le Comte de Leicester, une montre de poche accrochée à un bracelet de son choix. Très appréciée des femmes, les hommes vont se laisser séduire par le port pratique de la montre au poignet.

Montre a gousset reine de naple

La montre-bracelet par les hommes

 Le port de la montre-bracelet masculine au poignet est notable vers 1880 dans la marine impériale allemande. Les montres de poche étaient portées au poignet grâce à des lanières de cuir permettant d’avoir les mains libres. Lors de la guerre de Boers -1899/1902, l’armée britannique contre les agriculteurs de tradition hollandaise, la montre bracelet fait partie de l’équipement militaire.

Montre bracelet vintage homme

La montre-bracelet fait son entrée dans l’aviation

 L’aviation a joué un grand rôle dans le développement de la montre bracelet. En 1904, l’horloger Louis Cartier et Wiens Wilsdorf crée une montre pour Alberto Santos Dumont, le pionnier de l’aviation qui avait fait part de sa difficulté à lire l’heure sur une montre à gousset pendant le vol.

Montre d'aviation

La montre officielle des cheminots

Avoir l’heure était une nécessité pour réguler le fonctionnement des chemins de fer, coordonner les horaires de l’arrivée et le croisement des trains. La montre gousset était le chronomètre utilisé pour les activités sur les lignes de chemin de fer. Cependant, un terrible accident mortel survient le 19 avril 1891 dans l’Ohio, avec deux trains de voyageurs, qui entrèrent en collision sur une voie unique. Cet accident qui a marqué l’histoire de l’horlogerie était dû au mécanisme de la montre d’un des mécaniciens qui avançait de cinq minutes. Les compagnies de chemin de fer américaines exigèrent alors des normes strictes en matière de montres de service avec les calibres de 20 lignes à échappement à ancre, à simple plateau comportant un minimum de 17 rubis avec une précision de 30 secondes par semaine, the «Railroad watch». Une autre montre fantaisie, voit le jour, avec le cadran orné d’une locomotive est appelée «Train watch», mais dont il ne faut pas en faire l’amalgame. La montre de poche évolue au rythme de l’histoire et de ses balbutiements, avec une recherche constante et perpétuelle de la mesure du temps qui inclut de la haute précision, de fiabilité et de sécurité des transports.

Montre a gousset de cheminot

La montre-bracelet pendant la première guerre mondiale

Autre étape marquante de l’histoire de la perte de popularité de la montre gousset se situe lors de la première guerre mondiale. En effet, en 1914/1918, la montre-bracelet à commencer à être produit en grand nombre pour habiller le bras des soldats, afin de faciliter l’usage de l’heure dans les tranchées et de synchroniser les différentes actions militaires. La montre-bracelet s’affiche avec un cadran aux chiffres arabes aux aiguilles de l’heure peinte au radium afin de faciliter la lecture de l’heure dans le noir. Des grilles protègent le verre de la montre pour éviter qu’elle ne se brise. À la fin de la guerre, la gent masculine l’adopte définitivement. Se modernisant, la montre-bracelet devient peu à peu un garde-temps high-tech, connectée aux multiples complications performantes. Pratique, précise et fiable, la montre-bracelet met fin au règne de la montre gousset.

Montre des tranchées

La montre bracelet à quartz

Le succès de la montre -bracelet devient universel avec l’industrialisation, au XIXe siècle et l’invention de la première montre à quartz. Créée par Seiko en 1969, la montre à piles possède une plus grande précision et se révèle une véritable révolution dans le monde de l’horlogerie. Des modèles plus accessibles avec des matériaux moins onéreux, popularisent la montre bracelet à l’échelle mondiale. 

La montre gousset détrôné par la montre-bracelet

L’engouement pour les montres-bracelet n’a plus de limite. Effet de la nouveauté, effet de mode, de fonctionnalité, une combinaison d’ingrédients qui créent une tendance contagieuse qui créent un désamour de la montre à gousset. Sa grande précision et fiabilité, sa résistance aux chocs, le verre minéral ou verre saphir synthétique rendent le verre inrayable,  l’étanchéité pour préserver les rouages... autant de propriétés qui font de la montre-bracelet un garde-temps précieux et très apprécié. De nombreuses complications viennent s’ajouter à la valeur de la montre, avec l’affichage de calendrier simple ou quantième simple, chronographe alarme, tourbillon, boussole…

La montre possède un affichage analogique ou numérique avec son mouvement à quartz,  mouvement manuel à remontage manuel ou automatique et une réserve de marche. Le succès de la montre-bracelet s’explique non seulement par son côté pratique et sa fiabilité mais aussi par son esthétique qui s’empare du cadran, des aiguilles, du boîtier et du bracelet. Des finitions soignées, des design qui suivent la mode, s’adaptant aux tendances nouvelles, couleurs, formes, matériaux... Pour femme, pour homme, les collections de montres envahissent notre quotidien, les montres connectées sont performantes. Les différents types de montre sont loin des premiers modèles de la manufacture horlogère. Style rétro, style vintage à l’image des bijoux anciens, ou encore style moderne, porter une montre est devenu un véritable accessoire de mode qui a su détrôner la montre gousset. 

Une perte de popularité de la montre gousset oui mais un retour en force

Si les montres à gousset ont perdu leur popularité essentiellement dans les tranchées au profit de la montre bracelet, il n’en demeure pas moins que ces garde-temps universel gardent l’heure aujourd’hui encore. Leur authenticité reste le témoin de l’histoire horlogère. La mode vintage fait son grand retour et s’empare de la montre à gousset. Les passionnés, les collectionneurs, nostalgiques de ces montres anciennes, pour certaines en parfait état, se tournent alors vers les brocantes et les antiquaires, pour trouver les montres anciennes authentiques.         

De grandes maisons de haute joaillerie revisitent ce garde-temps,  répondant à une clientèle de luxe, exigeante au niveau du mécanisme, du raffinement et de l’esthétique. La performance alliée au design intemporel de la montre de poche la remet au goût du jour, redevenant ainsi un véritable accessoire à la mode. Accessoire de luxe, ce garde-temps universel est aussi accessible au plus grand nombre avec l’introduction de matériaux moins onéreux tels que les alliages, l’acier inoxydable entre autres. Vintage ou encore le mouvement steampunk mettent la montre à gousset parmi ses nombreux accessoires issus d’un temps passé. Les bijouteries et horlogeries, salles de ventes pour les montres anciennes, sites de ventes en lignes, boutiques de luxe, boutiques fantaisie, autant d’espace qui offrent un panache de collections de  montres gousset modernes pour hommes et femmes, qui malgré sa perte de popularité à un tournant de l’histoire horlogère est plus que jamais à l’heure, en collier pendentif, accroché à un gilet ou au pantalon, pour un style unique. Tout n’était qu’une question de temps et de prestige !

Défier le temps et posséder sa propre montre à gousset

La montre à chaîne est un garde-temps authentique qui nous transporte dans les limbes du temps à travers une histoire incroyable et immensément vaste. Porter la montre à gousset aujourd'hui est un brillant hommage à ce petit cadran qui donne encore aujourd'hui fière allure à celui ou celle qui la porte. Sur notre boutique en ligne sécurisée spécialisée dans les montres à gousset et montres de poche, vous trouverez le modèle idéal pour une occasion spéciale, une cérémonie, une collection ou un cadeau. De nombreux guides sont à disposition pour tout apprendre de la montre à gousset afin de vous entrainer davantage à travers le passé glorieux de la montre de poche.

← Article précédent Article suivant →

//chapitres blog