L'histoire (rapide) de la montre à gousset

Publié par Montredepoche Gousset le

L'histoire (rapide) de la montre à gousset

Pour apaiser votre curiosité, faire un cadeau à un proche ou acheter une nouvelle montre de poche, notre guide rapide sur l'histoire de la montre de poche est fait pour vous. Si vous désirez en lire plus sur la montre de gousset, notre article complet pour tout savoir sur la montre à gousset vous attends. Découvrons ensemble l'histoire rapide et résumé de la montre de poche.

La montre à gousset qu'est ce que c'est ?

La montre de poche ou montre a gousset consiste en une petite montre avec une chaîne ou un bracelet pendant en métal. Conçu au milieu du XVe siècle pour être porté dans une poche.

Veuillez noter qu'il est incorrect de les appeler "montres fob". La forme appropriée serait celle des montres de poche avec fob, puisque "fob" signifie la chaîne et non le type de montre. Ces chaînes sont généralement faites de métaux tels que l'or, l'argent ou le nickel. Elles sont munies d'une sorte de clip à l'extrémité afin d'attacher la montre à la poche ou à la veste que vous portez. L'exemple le plus parlant est la montre infirmière ou médicale.

Bien que leur utilisation ait considérablement diminué avec l'apparition des montres-bracelets, celles-ci restent pour beaucoup un symbole d'élégance et d'authenticité, un objet historique ou un héritage familial.

Quand la montre de poche est-elle apparue pour la première fois ?

Grâce à l'intégration de la technologie du ressort ou du ressort hélicoïdal dans les montres, la montre de gousset est apparue au milieu du XVe siècle en France.

Ces premières montres de poche avaient une forme cylindrique et n'étaient pas très populaires.

Montre cylindrique

Des années après leur création, les premières montres de poche de forme ovale sont apparues à Nuremberg (une ville allemande).

Ils étaient connus sous le nom d'œufs de Nuremberg et se sont rapidement répandus dans toute l'Europe.

Elles ont été conçues par un horloger natif de la ville, Peter Henlein, à qui l'on attribue (de manière controversée) la création de la montre portable de forme ovale avec une autonomie d'environ 40h.

L'âge d'or de la montre à gousset

Au milieu du XVIe siècle, les différentes formes de montres de poche sont devenues populaires, qui avaient des boîtes ajourées, sculptées ou peintes à l'émail.

Ils ont fait place à des montres aux formes populaires comme les animaux ou les signes religieux :

Des montres en forme de croix, de chien, de lion, de colombe, de lapin, de crâne, entre autres.

En raison de la complexité de leurs mécanismes, les montres de poche étaient exclusivement utilisées par la classe supérieure de la société.

C'est pourquoi elles sont considérés historiquement comme un objet de luxe.

Les premiers horlogers étaient généralement d'anciens experts en métaux tels que des forgerons ou des serruriers.

Afin de répondre aux exigences exquises de leurs clients fortunés, ils ont combiné l'art de l'orfèvrerie et de l'horlogerie, réalisant ainsi de véritables bijoux.

Qu'est-il arrivé à leur popularité ?

Le XVIIIe siècle a vu la production en masse de montres de poche et leur prix a considérablement baissé, les rendant accessibles au plus grand nombre.

En conséquence, les anciens centres horlogers de Nuremberg et d'Augsbourg sont en crise, ce qui donne naissance à de nouveaux ateliers à Londres et à Genève.

C'est avec le début de la Première Guerre mondiale, lorsque les montres-bracelets étaient plus pratiques pour les soldats, que la polyvalence de la montre de poche a été réduite.

De nos jours, le port d'une montre de poche peut être considéré comme un signe de :

  • Élégance, classe et raffinement
  • Un pouvoir d'achat élevé
  • Snobisme.
  • Bien que dans de nombreux cas, il soit considéré comme une pièce de collection.

← Article précédent Article suivant →

//chapitres blog