🛒| 10% sur la commande + Livraison Offerte : ️MG10 | 📦

Les dix plus anciennes montres à gousset au monde

Publié par Montredepoche Gousset le

Les dix plus anciennes montres à gousset au monde

Les premières montres ont été créées en Europe, en particulier en Allemagne, au début du XVIe siècle. Étonnamment, de nombreuses montres anciennes ont été bien préservées et sont exposées dans des musées du monde entier. Certains de ces chef-d'oeuvre se trouvent au plus grands des musées d'art au monde : le Metropolitan Museum of Art de New-York, connu aussi sous le nom de Musée Le Met. Nous vous en proposons de découvrir dix anciennes montres pour découvrir à travers elles, la richesse de l’histoire de la montre à gousset.

Cadran de montre

La maitrise du temps : un défi permanent

Pouvoir marquer le passage du temps a toujours été important pour l'homme. Nos ancêtres auraient utilisé des méthodes naturelles, comme suivre le passage du soleil et de la lune. Les premières horloges fabriquées par l'homme remontent à 3500 avant J.-C., lorsque les Égyptiens ont érigé des obélisques. Au fil du temps, la technologie des horloges s'est améliorée. Et dès l’apparition des premières montre de poche, les inventions et innovations techniques et esthétiques ont fait de ce garde-temps un accessoire de mode intemporel et universel. Longtemps réservé aux riches, ces premières montres fonctionnaient souvent aussi comme de petites horloges de table, mais elles étaient munies d'anneaux qui pouvaient être attachés à des chaînes de montre. 

Qu’est-ce qu’une montre à gousset ?

Une montre à gousset, également appelé montre de poche, est l’ancêtre de la montre-bracelet et la première montre portée. À l’origine, cette horlogère de poche était façonnée à la main dans des matériaux précieux et rares en des pièces uniques qui nécessitaient parfois plusieurs années de travail, ce qui explique, pourquoi la montre de poche était réservée aux riches. La révolution industrielle a permis la production en masse dans des matériaux moins coûteux ce qui a permis la popularisation de la montre de poche.

Montre à gousset

Porter la montre à gousset, un style qui perdure

Une montre gousset se décline en différents styles et se définit par la manière de la porter. Ce garde-temps est, en effet attaché avec une chaîne spécifique, de différentes manières. La montre à gousset peut être ainsi portée accrochée aux vêtements (un gilet, un costume trois pièces, au pantalon) ou encore portée en pendentif collier autour du cou. Les femmes, autrefois, la portaient avec une châtelaine, véritable bijou, sur lequel étaient accrochés notamment des objets personnels et bijoux.  Les hommes la portaient de manière traditionnelle au gilet ou pour les premières montres, accrochée en pendentif collier autour du cou ou une dragonne.  

Montre à gousset ancienne avec chaine de montre

Les dix plus anciennes montres au monde 

1. La montre Pomander (Bisamapfeluhr)

  •  Année de création : c.1505
  •  Horloger :  Inconnu avec certitude - attribué à Peter Henlein
  •  Pays d'origine :  Nuremberg, Allemagne

La montre Pomander (Bisamapfeluhr)

La Pomander Watch (Bisamapfeluhr en allemand) est considérée comme la plus ancienne montre connue au monde. Après un examen approfondi par un comité composé de divers experts dans leur domaine, il a été déterminé que la Pomander Watch a été fabriquée en 1505 par Peter Henlein, qui est crédité comme l'inventeur de la montre. 

Bien que la Pomander Watch ne soit pas une montre au sens moderne du terme, il s'agit d'une petite horloge portable. La Pomander Watch a été découverte pour la première fois en 1987 et a changé de propriétaire à plusieurs reprises car on pensait au départ qu'il s'agissait d'une contrefaçon. Bien que la commission ait présenté des preuves solides que la Pomander Watch remonte à 1505 et qu'elle ait été signée par Henlein, beaucoup de gens doutent que la montre ait réellement été fabriquée par Henlein. Le doute subsistera t-il toujours ?

2. La montre de poche Henlein

  •  Année de création : 1510
  •  Horloger :  Peter Henlein
  •  Pays d'origine :  Nuremberg, Allemagne 

Montre de poche Henlein

La montre de poche en forme de tambour, que l'on croyait être la plus ancienne montre du monde depuis des siècles, est la deuxième montre de cette liste aux origines incertaines. Cette montre particulière est souvent appelée la montre de poche Henlein car elle aurait été créée par Peter Henlein en 1510. De ce fait, il est largement cité que Henlein a présenté au monde la première montre mécanique en 1510. 

Tout comme la montre Pomander de cette liste, la véritable provenance de la montre de poche Henlein est incertaine. Bien que certaines parties de la montre puissent en fait dater du XVIe siècle, on pense que la "signature" de Henlein a été ajoutée à une date beaucoup plus tardive car elle recouvre des rayures plus anciennes. De plus, des images informatiques récentes montrent que les nombreuses pièces internes de la montre à gousset n'étaient pas réunies à l'origine. Que la montre de poche Henlein soit authentique ou non, on pense toujours qu'elle est l'une des plus anciennes montres au monde.

3. La montre à gousset de Melanchthon

  •  Année de création : 1530
  •  Horloger :  Inconnu avec certitude - attribué à Peter Henlein
  •  Pays d'origine :  Nuremberg, Allemagne

La montre de Melanchthon 

 

La montre de Melanchthon, nommée d'après son propriétaire d'origine Philip Melanchthon, est la plus ancienne montre au monde à être datée de façon définitive. La montre est gravée sur le fond avec "PHIL [IP]". MELA [NCHTHON]. GOTT. ALEIN. DIE. EHR [E]. 1530" (Philip Melanchthon, à Dieu seul la gloire, 1530). La montre de Melanchton ne porte pas la signature d'un horloger, mais son style est similaire à celui d'autres montres du XVIe siècle fabriquées par le célèbre horloger Peter Henlein. 

Comme d'autres montres anciennes, la montre de Melanchthon avait de petits pieds pour pouvoir être utilisée comme petite horloge de table, ainsi qu'un petit anneau pour pouvoir être attachée à un collier ou une chaîne. La montre pouvait fonctionner pendant 12 à 16 heures avec un seul remontage et indiquait l'heure à la demi-heure près.

4. Montre portable à tambour

  •  Année de création : 1550 – 1570
  •  Horloger :  Christoph Schissler
  •  Pays d'origine :  Augsbourg, Allemagne

Montre portable à tambour

La montre à tambour portable du Walters Art Museum de Baltimore, dans le Maryland, a été créée par Christoph Schissler entre 1550 et 1570.  Cette montre à tambour avait un cadran solaire sur le couvercle, qui pouvait être utilisé pour remettre à zéro l'horloge mécanique - ce qui en faisait l'une des premières horloges les plus précises. La montre est également gravée d'animaux et de feuillages, ce qui en fait un objet de luxe évident. La montre à tambour portable a été donnée au Walters Art Museum en 1931 par Henry Walters - on ignore quand la montre est entrée en possession de M. Walters.

5. La montre à boîtier en cristal de roche

  •  Année de création : montre en 1560 ; boîtier vers 1625
  •  Horloger :  Artiste allemand inconnu
  •  Pays d'origine :  Allemagne

Montre à boîtier en cristal de roche

Cette montre du XVIe siècle avec un boîtier en cristal de roche est l'un des premiers exemples de montre conçue pour être portée comme un bijou. Cette montre est assez petite par rapport à d'autres de la même époque, ce qui a conduit certaines personnes à s'interroger sur son authenticité. Cependant, la montre est signée des initiales H.K. et d'une date de 1530. De plus, l'analyse a révélé que la composition de la montre est similaire à celle d'autres montres de la Renaissance. Le boîtier en cristal de roche a été ajouté à la montre au début du 17ème siècle.

 6. La montre à gousset de Lesser George 

  •  Année de création : vers 1600
  •  Horloger :  Nicholas Vallin ; étui d'un artiste inconnu
  •  Pays d'origine :  Londres, Angleterre

Montre Lesser George 1600

Cette montre de Nicholas Vallin a été créée en 1600 et possède un boîtier magnifiquement orné. Le boîtier de la montre porte l'emblème de l'Ordre anglais de la Jarretière, un groupe de chevaliers royaux qui existe toujours et qui a été créé à l'origine par le roi Edward III à l'époque médiévale. Saint Georges, le saint patron de l'Ordre, est représenté en train de combattre un dragon sur le boîtier. Le boîtier est principalement en or et en émail, tandis que la montre elle-même est en laiton doré et en acier. Cette montre était à la fois une pièce fonctionnelle et servait de signe qu'un chevalier faisait partie de l'Ordre de la Jarretière. 

7. La montre-horloge

  •  Année de création : c.1600 - 1610
  •  Horloger :  Michael Nouwen ou Nouen ; étui d'un artiste inconnu
  •  Pays d'origine :  Londres, Angleterre 

 Montre-horloge 1600/1610

Cette montre-réveil du début du XVIIe siècle est appelée ainsi parce qu'elle sonne l'heure comme une horloge. Le boîtier comporte des découpes pour que le son de la cloche, qui se trouve à l'intérieur du boîtier, puisse être entendu. Cette montre horloge particulière du musée du Met a été créée par Michael Nouwen, un horloger flamand qui travaillait à Londres à cette époque. Nouwen est mort peu de temps après la fabrication de cette montre, vers 1613.

Le travail du métal de cette montre-réveil est complexe et ressemble à un bijou. Le boîtier et le cadran sont en laiton doré et l'aiguille de l'horloge est en acier bleui. Le mouvement est en laiton doré et en fer. 

8. La montre à gousset avec alarme et calendrier

  •  Année de création : c.1600 - 1610
  •  Horloger :  Nicolas Forfaict
  •  Pays d'origine :  Paris, France 

Montre avec alarme et calendrier 1600/1610

Cette montre-réveil du début du XVIIe siècle à Paris est remarquable parce qu'elle est l'une des premières montres à avoir des fonctions supplémentaires. Cette montre avait une alarme et aussi un calendrier qui indiquait l'âge de la lune dans son cycle mensuel. Le calendrier de la montre indiquait également les phases de la lune. De plus, cette montre-réveil permettait à son utilisateur de lire la durée du clair de lune après le coucher du soleil. 

Le centre du cadran de l'horloge comportait également un aspectarium qui montrait les changements de la distance angulaire entre le soleil et la lune dans le zodiaque. Cette montre-réveil était très probablement utilisée par un astrologue ou une personne intéressée par l'astrologie. 

9. La montre à gousset de Johann Possdorfer

  •  Année de création : c.1630 - 1640
  •  Horloger :  Johann Possorfer
  •  Pays d'origine :  Dresde, Allemagne 

Montre Johann Possdorfer 1630/1640

Cette montre en cristal de roche, un style populaire à l'époque, a été créée par Johann Possdorfer au milieu du 17ème siècle. Possdorfer était un habile horloger allemand et a travaillé avec l'horloger suisse Jobst Bürgi à Prague pour le prince Karl Ier du Liechtenstein. Possdorfer aurait appris de Bürgi des techniques d'horlogerie avancées, comme la fabrication d'un échappement à battements croisés. 

Possdorfer aurait fabriqué une montre avec un échappement à battements croisés pendant son séjour à Prague et elle a été l'une des montres les plus précises jusqu'à l'invention du spiral - cette montre est conservée au musée Grünes Gewölbe de Dresde, en Allemagne. Cette montre Possdorfer du Metropolitan Museum ne possède pas d'échappement à battements croisés et se distingue par sa taille. 

10. La montre à gousset d'Edward East Puritan 

  •  Année de création : c.1640
  •  Horloger :  Horloger :
  •  Pays d'origine :  Londres, Angleterre

Edward East était un horloger prospère à Londres au XVIIe siècle. East était le chef horloger et horloger du roi Charles II ; il fabriquait également des horloges et des montres pour le roi Charles I. En 1631, East fut également l'un des membres fondateurs de la London Clockmakers' Company. 

Montre Edward East Puritan  1640

Cette montre puritaine du XVIIe siècle créée par East avait un style sobre et sans fioritures. La simplicité de la montre était censée être une réaction aux montres plus élaborées et plus voyantes de quelques décennies auparavant. Alors que l'extérieur de cette montre est sobre, le mécanisme intérieur est plus élégant, avec un motif floral ouvert, des piliers de style égyptien et un fusible en boyau.

Les montres de poches anciennes : un héritage inestimable

Après leur succès auprès du grand public, la montre à gousset a connu un réel déclin avec l’arrivée sur le marché des montres-bracelets. Cependant, les connaisseurs et collectionneurs n’ont jamais perdu de vue ces petits joyaux de la Haute Horlogerie et certaines Manufactures continuent même à en produire parfois en des quantités limités ou en exemplaire unique pour célébrer l’anniversaire de leur Maison. Ce sont des modèles de collection de haute gamme dont s’arrachent les plus grands de ce monde. Des accessoires de luxe qui constituent un véritable héritage aussi bien familial qu'historique, comme nous le montrent ces plus vieilles montres de poche au monde qui en sont les témoins vivants.Cette collection inédite fait partie des premières pages de l'histoire horlogère. 

← Article précédent Article suivant →